Accueil > Campaign trail > Déclaration de Morten Sand
Garry Kasparov

Déclaration de Morten Sand

[MISE À JOUR : La campagne 2014 de Kasparov sortira la version finale du projet de contrat volée évoquée par M. Sand le vendredi 24 Janvier – un jour avant la conférence de presse de samedi de Garry Kasparov à Wijk aan Zee.]

À : Fédérations d’Echecs, Collègues joueur d’échecs, Amis des échecs, et Autres

Il m’a été rapporté hier que quelqu’un avait publié une attaque anonyme et féroce contre moi personnellement, sur la base d’un projet d’accord entre M. Garry Kasparov et M. Ignatius Leong.

Permettez-moi de commencer par confirmer que j’ai un contrat en tant que conseiller pour aider Garry Kasparov à devenir le prochain Président de la FIDE. Il s’agit d’un contrat forfaitaire normal pour la période du 1er juillet 2013 au 31 Août 2014 conclu par le cabinet d’avocats où je travaille. Lié par la bien connue confidentialité client / avocat, je ne peux que donner des informations avec l’accord de mon client :

On m’a demandé de rédiger un accord entre Garry et Ignatius basé sur les informations que l’on m’a fourni sur leur future coopération. Le jour de l’ouverture de la Coupe du Monde FIDE 2013 à Tromsø, Ignatius et moi avons compris que de hauts fonctionnaires de la FIDE avaient peut-être eu accès au projet d’accord maintenant en circulation. Je l’ai envoyé à Ignatius en juillet, en utilisant son compte de messagerie FIDE. La seule façon d’entrer en possession de ce projet est par l’administrateur du compte de messagerie de la FIDE. Seules des raisons politiques font que cela est maintenant rendu public d’une telle manière.

La version finale de l’accord a été signé plus tard, le 5 septembre. Lors de la signature, les parties avaient convenu que tout soutien financier été donné dans le but explicite de financer le développement et les programmes d’échecs. Aucun argent n’allait à des particuliers. Le 31 octobre Kasparov Chess Foundation (KCF) a conclu un accord avec Kasparov Chess Foundation Asie-Pacifique (KCFAP), énumérant comment et à quelles fins les sommes transférées pourraient être distribuées et dépensées.

En examinant ces documents, il est clair que l’argent ne peut être alloué à des particuliers pour un usage personnel.

Je n’ai pas le pouvoir de divulguer plus de détails, mais je n’ai pas non plus d’objection à rendre ces documents publics, y compris mon propre contrat. Je suis favorable à cette transparence et je suis impatient de voir l’équipe de Kirsan Ilyumzhinov rendre ses paiements et ses contrats publics.

Quant à la question de mon intégrité et de mon éthique, je ferai remarquer que je suis avocat en exercice depuis 28 ans. Conformément aux règles éthiques de l’association des barreaux norvégiens, j’ai le droit en tant que mandataire de ne pas être identifié à mon client. Ceci dit, je peux vous assurer que les accords signés auxquels on se réfère ne créent aucun problème éthique pour moi. J’ai très tôt informé l’Organisation de l’Olympiade de Tromsø de mon implication dans l’équipe de Kasparov. Cependant, nous ne voyons aucun conflit entre le désir d’organiser une très bonne Olympiade d’échecs et un travail politique pour un changement à la FIDE. Notre objectif est au contraire de créer des conditions absolument équitables et égales pour tous les candidats. Nous voulons établir une nouvelle norme.

Ce type d’accusations, formulées par cette personne par e-mail, ne peut pas être pris au sérieux. Comme par le passé, la FIDE nommera de fervents partisans de Kirsan Ilyumzhinov à plusieurs postes lors de l’Olympiade. Nous devons tous être en mesure de distinguer entre la compétence réelle dans les échecs que ces collègues apportent et leur préférence politique lors des prochaines élections.

GENS UNA SUMUS

IA, IO Morten Sand, Avocat à la Cour
Le 19 janvier 2014

facebooktwitter